Tag Archives: Landscaping

Comment élever des poules pondeuses

Êtes-vous prêt pour élever des poules pondeuses ?

L’élevage de poules pondeuses, contrairement à d’autres animaux, ne demande pas de compétences particulières. Néanmoins, il nécessite un entretien régulier : leur donner une alimentation riche et diversifiée, une eau propre, veiller à la bonne hygiène du poulailler… voilà quelques principes de bon sens ! A lire également : bien nourrir ses poules pour une bonne ponte.

Et bien que les poules ne soient pas à proprement parler des animaux de compagnie, veillez à entretenir avec elles un contact régulier, vous serez surpris de voir qu’on peut créer de véritables interactions avec elles ! Il faudra également prévoir une fois par semaine un nettoyage complet du poulailler. L’ensemble de ces opérations ne vous prendra pas plus de quelques minutes par jour. Quelques minutes de bonheur, vous diront la plupart des petits éleveurs…

Comment bien choisir ses poules pondeuses ?

Il existe différentes races de poules pondeuses. Des poules de pontes, d’ornement ou de concours. Vous les trouverez sur les marchés, dans les jardineries ou directement chez les éleveurs. Les foires avicoles, qui réunissent régulièrement les passionnés, sont un excellent moyen de trouver des beaux sujets qui pourront éventuellement servir à la reproduction. Vous participerez ainsi à la préservation de certaines races devenues rares, car jugées moins productives que les souches industrielles.

Que faut-il prévoir pour un poulailler ?

Pour accueillir vos poules pondeuses, il faudra bien sûr prévoir un poulailler bien conçu ainsi qu’un petit équipement adapté, essentiellement un abreuvoir et une mangeoire avec réserve. Avec cela n’oubliez pas un aliment complet à base de grain, idéalement concassés, qui servira de base alimentaire pour vos poules. La litière sera composée de paille broyée pour la partie pondoir et de copeaux de bois pour la partie repos, là où les poules dorment. Au dessus de cette zone repos, se trouve le perchoir principal où les poules aiment se mettre pour la nuit. Les fientes tombent en dessous et s’agrègent au copeau. L’ensemble est retiré au moins une fois par semaine. La plupart des poulaillers disposent d’un tiroir amovible, bien pratique pour récupérer la litière usagée. Attention ne jetez pas cette litière, qui mélangée aux déchets verts constituera un fantastique fumier pour votre jardin ! Vous n’aurez plus qu’à le composter pour obtenir un précieux amendement pour vos plantations.

Vous voilà parés pour accueillir vos poulettes.

Comment élever le poussin les 21 premiers jours

Du 1er au 21ème jour, les poules sont en phase de démarrage très délicate et doivent être suivies avec beaucoup d’attention, car la réussite de cette phase conditionne en grande partie la réussite d’une bande.

L’éleveur doit adopter la conduite suivante :
Sur le plan alimentaire :
– Faire boire de l’eau potable 20 à 25°C dès qu’ils sont installés
– Améliorer l’abreuvement, surtout des poussins déshydratés, en mélangeant 20 g de sucre et 1 g de vitamine C par litre d’eau ;
– Ensuite servir l’aliment après 3 à 4h après la mise en place des poussins ;
– Distribuer les aliments en petite quantité dans les assiettes de démarrage ;
– Servir à chaque fois peu d’aliment mais renouveler l’opération à plusieurs reprises au cours de la journée ;
– Contrôler bien que les poussins s’alimentent normalement en tâtant le jabot qui doit être bien plein.
– A cette phase l’aliment doit être broyé sous forme de miettes (farine fine), être d’un niveau énergétique compris entre 2900 et 3000 Kcal/ kg d’aliment et contenir des protéines à un taux de 22%.

Pour le chauffage:
– Assurer bien les besoins en chaleur des poussins ;
– Vérifier régulièrement le fonctionnement du matériel de chauffage (demi-fût, ampoule, radiant) ;
– L’éleveur doit se fier au comportement des animaux sur l’aire d’élevage.
Densité : elle doit être de 40 à 50 poussins par m².
Lumière : il faut éclairer le bâtiment durant 20 à 24h par jour au cours des 2 à 3 premiers jours du démarrage, pour permettre aux poussins de distinguer parfaitement l’aire de l’élevage.